(notes)


Note de: alain kungas, le 7 mai 2015

un chien qui mordrait les passants
et qui aboierait à la lune
un chien qui m'aimerait sans
espérance et sans amertume

JEAN - CLAUDE PIROTTE
petit deuil pour mon chien mort